Archives pour la catégorie Juste pour le plaisir

Paraphrase de Bernard Werber adaptée à l’aïkido

Connaissez-vous la citation de Bernard Werber suivante?

       « L’Amour pour épée, l’humour pour bouclier! »

C’est une phrase que j’aime beaucoup, qui me parle beaucoup dans la vie. Mais je crois qu’elle serait plus juste formulée autrement… Du style:

« L’Amour pour bokken, l’humour pour esquive! »

Ou en cette dernière version:

 » Le Coeur pour bokken, l’Esprit pour parade! »

L’une d’entre elles vous parle-t-elle?  Pourrait-elle devenir une devise de l’aïkido, et particulièrement de notre club? 😉

        Belle soirée. d45b4b70b06f50bbd744afd14c514c76

En attendant des jours meilleurs…

Bonjour à toutes et à tous,

La période que nous traversons est rude à bien des égards, en particulier pour nos pratiques du tatami ainsi que nos relations humaines.

Afin de mettre un peu de couleurs dans nos quotidiens, et de garder lien avec notre discipline favorite, je vous propose de publier, de temps en temps, quelques créations personnelles inspirées de l’aïkido. Vous trouverez la première ici: Danseuse de faux-pas bis

En espérant que cela puisse contribuer, bien modestement, à la survie de l’esprit de notre club.

Prenez bien soin de vous. Amitiés,

 

Aïki’ Do Brazil !

Les aïkidokas se mettent à la samba !

P1080714Le 16 juin dernier, une vingtaine d’aïkidokas et leurs accompagnateurs ont passé une journée sous le signe de la samba et ont troublé quelques heures la quiétude du parc des Loges de Parthenay.

Autour de Thierry Daoux de la Compagnie Taptapo Sambalek, grand chef de la batucada Bagapas, tous ont quitté leur hakama, ceinture noire, blanche ou galonnée pour découvrir les rythmes chaloupés de la samba reggae.

Ils ont choisi l’instrument de leurs rêves et se sont appliqués avec rigueur et humilité à reproduire les phrases musicales sous la direction de Thierry.

Pour couronner la journée, une mini déambulation a été organisée sous le regard intrigué des promeneurs et pêcheurs dominicaux.

Merci encore à Thierry pour cette super journée !

Voici des photos et vidéos de la troupe :





Pensées d’une petite samourette…

Nos limites

On les porte depuis des années souvent ;
Certaines fleurissent même au grès du vent.
Elles nous incitent peut-être à nous dépasser ;
Mais elles sont bien là, nous empêchant d’avancer.
Qu’elles soient physiques ou mentales,
Elles minent souvent notre moral.

Et puis arrive un jour où nos limites volent en éclats ;
Comme des croyances soudain mises à plat.
Ce jour où nos certitudes deviennent des doutes,
Nous invite à reprendre notre route.
Notre chemin redevient alors lumineux,

En recherche constante de cette Voie vers l’Harmonie et le Mieux.

Nos limites… En a-t-on réellement ?

Nos limites…ou bien « no limits » ? Je ne sais vraiment.

Novice samourette

Merci à Marion pour son joli texte !